By Gerald Messadié

De l'automystification à l'erreur entretenue par l'ignorance, ninety entrées chronologiques environ indiquent en titre une affaire célèbre ou une contre-vérité scientifique et l. a. date à laquelle elle fut proférée.
Classés chronologiquement, les thèmes abordés sont divers : les théories anthropologiques pseudo-scientifiques d'un Gobineau ou d'un César Lombroso visant à justifier le racisme, l'idée d'une énergie atomique à laquelle les plus grands scientifiques eux-mêmes ne croyaient pas, l'incapacité de nombreux dirigeants à assimiler les progrès des armements, induisant leurs gouvernements en erreur, les « vérités » de l'évolutionnisme.
Ainsi que des déclarations aberrantes : l. a. vaccination antivariolique serait plus meurtrière que l. a. maladie elle-même (G. B. Shaw, 1944), los angeles Terre aurait été créée le dimanche 21 octobre de l'an 4004 avant notre ère à nine heures du matin (l'archevêque Ussher, XVIIe siècle), l. a. Lune serait recouverte d'une couche de glace de quelque 2 hundred km d'épaisseur (Hans Hörbiger, IIIe Reich)...

Show description

Read or Download 500 ans d’impostures scientifiques : sornettes, absurdités et autres erreurs PDF

Similar history_2 books

Formación Histórica de la Nacionalidad Brasileña

Translation and prologue through Carlos Pereyra

The demon’s brood : the Plantagenet dynasty that forged the English nation

The Plantagenets reigned over England longer than the other kin - from Henry II, to Richard III. 4 kings have been murdered, got here with regards to deposition and one other was once killed in a conflict via rebels. Shakespeare wrote performs approximately six of them, additional entrenching them within the nationwide Myth.

Based on significant modern assets and up to date study, acclaimed historian Desmond Seward presents the 1st readable evaluate of the complete awesome dynasty, in a single quantity.

Extra resources for 500 ans d’impostures scientifiques : sornettes, absurdités et autres erreurs

Example text

Regardez-le parmi les enfants, quand il se penche sur les tombes de ceux qu’il a aimés ; il est immensément bon, je le répète. » C’est daté de 1939 et signé d’Alphonse de Châteaubriant, prix Goncourt 1923 pour La Brière. Escroquerie intellectuelle et imposture, la phrénologie ne pouvait produire de plus belles fleurs que cet éloge. « L’Hydrarchus était un serpent de mer d’avant le Déluge » (Le faussaire Albert Koch à la presse de Philadelphie, en 1846) Depuis le XVIIe siècle, les naturalistes européens, spécialisés ou amateurs, s’intéressaient à des vestiges d’animaux inconnus et disparus, souvent géants, retrouvés à l’occasion de travaux de terrassement ou de l’exploitation de carrières.

La phrénologie fut l’une des plus formidables mystifications de l’histoire des sciences. Assurant qu’il était possible de définir le caractère d’un individu d’après la forme de son crâne, elle prétendait dépister le criminel, le génie, le fou, le brutal, le délicat… Il ne nous en est resté qu’une expression courante : la « bosse des maths ». Cette « science » fit une belle carrière, de 1800 jusqu’aux lendemains de la Seconde Guerre mondiale. Après Gall, elle fut reprise par son disciple Spurzheim (qui forgea le terme « phrénologie ») et par Moulin, puis par le célèbre criminologiste Cesare Lombroso, et même l’éminent Charles Richet, découvreur du phénomène de l’anaphylaxie et prix Nobel 1909, s’y intéressa.

Robespierre invoqua des faits : les paratonnerres étaient installés partout aux États-Unis, l’Europe les avait adoptés et en avait muni les dépôts de munitions. Même une maison royale, à La Muette, en était équipée. Les représentants des échevins de Saint-Omer s’indignant que le pouvoir de la foudre pût passer des mains de l’Éternel à celles des hommes, Robespierre riposta : « À la place du Tonnerre, qui passe des mains de l’Eternel à celles des hommes, je ne vois qu’une quantité de matière électrique accumulée dans un nuage.

Download PDF sample

500 ans d’impostures scientifiques : sornettes, absurdités by Gerald Messadié
Rated 4.64 of 5 – based on 29 votes